Nos dossiers:

Imprimer

Bonne santé ! - le cheval vieillissant - Cushing


Hercule, plus de quarante ans...

Il est difficile de dire à quel âge un cheval est “vieux”: certains sont vieux à 12 ans et d’autres sont encore jeunes à 20 ans. Mais à partir d’un certain âge, tous les chevaux sont, comme leurs partenaires humains, confrontés à certaines infirmités de vieillesse: raideurs musculaires et articulaires, mauvaise denture, baisse d’immunité, digestion “paresseuse” etc.
Il est important d’apporter au cheval âgé une nourriture équilibrée, adaptée à son âge et à son état physique. Il est particulièrement important de veiller à la digestibilité de la ration, des aliments floconnés ou des muesli sont alors préférables. On augmentera le taux de protéines jusqu’à 13%, mais surveillez leur qualité pour ne pas surcharger le foie. On réduira le taux de fibres à cause de la baisse d’efficacité de la digestion dans le gros intestin. Diminuez la paille progressivement, pour éviter des coliques.
Pour stimuler la digestion, il est conseillé de donner une tasse d’huile par jour. Vous pouvez complémenter la nourriture avec ail et fenugrec, menthe, vinaigre de cidre ou un supplément adapté aux besoins des seniors comme le Vétéran Supplément.
Le foie et les reins sont les organes qui vieillissent le plus précocement: un bon drainage 2 fois par an ne peut être que bénéfique: Equi’drink Drainage. Si votre cheval perd un peu d’état sans paraître malade, faites alors vérifier ses dents. Si une cure de drainage associée à une cure de Biotics ne conduit à aucune amélioration, contactez alors votre vétérinaire pour un bilan hépato-rénal. En cas de troubles hépatiques, B.L.K est un produit remarquable.
Beaucoup de chevaux âgés sont sensibles aux changements de saison, notamment au printemps et à l’automne, on les voit facilement perdre de l’état.
Les périodes de mue leur demandent également beaucoup d’énergie. Vous pouvez les soutenir dans cette période avec de l’Huile de Lin, Equi’drink Immunotonic et une cure de Vétéran Supplément ou Iodamine Equine.
Pour éviter des raideurs et des engorgements, laissez votre cheval le plus possible au pré. Pour les raideurs en général, Equi’mélange Anti-raideurs est un excellent produit.
Des petites balades calmes lui feront un grand plaisir, aussi bien pour son état physique que pour son “moral”. Il faut éviter que le cheval “retraité” ne se sente abandonné, il aime la compagnie!

La maladie de Cushing
La maladie de Cushing se présente surtout chez le cheval ou le poney vieillissant. Il s'agit d'une tumeur bénigne de l'hypophyse qui, par la sécrétion de peptides, agit sur les glandes surrénales. Ces glandes augmentent alors leur production de cortisol, l’hormone du stress.
Une production de cortisol excessive conduit à beaucoup de conséquences, entre autres:
*hirsutisme: un pelage épais, souvent frisé, qui peut même changer de couleur et que le cheval ne perd plus en été;
*polyurie-polydypsie: le cheval boit et urine beaucoup, il a une soif excessive;
*polyphagie: appétit augmenté: le cheval mange beaucoup mais ne grossit pas;
*apathie: il a l’air fatigué, mou, et transpire facilement et abondamment;
*fonte musculaire; bien notable au niveau du dos;
*baisse des défenses immunitaires, avec comme conséquence: sensibilité accrue à toutes sortes d’infections: buccales, cutanées, abcès du pied mais également pulmonaires;
*il se fait plus facilement des plaies, qui guérissent lentement;
*il est plus sensible à la fourbure chronique et l’insulino-résistance (voir également le dossier La digestion – insulino-résistance);
*le métabolisme des graisses, sucres et protéines est perturbé, ainsi une analyse sanguine montre souvent une augmentation des graisses, hyperglycémie, anémie et baisse de lymphocytes;

Votre vétérinaire peut faire confirmer le diagnostique « maladie de Cushing » par une analyse de sang et d’urine.

Un traitement curatif n'existe pas, il y a certains médicaments (contre la maladie de Parkinson chez l’homme) qui ont un effet positif, mais qui n’empêchent pas le tumeur de continuer à croître. En général ce type de tumeur n’engendre pas de métastases.
Il faut surveiller l'état général, les plaies, les dents; éventuellement tondre et mettre une couverture, surveiller l'eau, fournir un box propre et ne pas demander d'efforts physiques.
Vermifugez correctement… en accord avec votre vétérinaire.

Donnez une nourriture de bonne qualité, pauvre en amidon et sucre.
Faites au moins deux fois par an des cures d’Equi’drink Drainage pour le foie et les reins, associé à des cures de Biotics pour les intestins.
Vous pouvez soutenir votre cheval avec Equi’drink Immunotonic ou Cushinaze.

Voir tous les produits associés au dossier
Nous contacter | Catalogue | Nouvelles
equinatura.com ©2006 Joke Elfring